Régime méditerranéen

Toute l'actualité scientifique sur les bienfaits du régime crétois

Le régime DASH réduit le risque d’insuffisance cardiaque

Le régime DASH réduit le risque d'insuffisance cardiaqueNous avons déjà eu l’occasion de parler du régime DASH à l’occasion d’une étude montrant son intérêt pour réduire la pression artérielle.

DASH signifie Dietary Approaches to Stop Hypertension soit littéralement « approches diététiques pour arrêter l’hypertension ». Il s’agit là d’un programme alimentaire proche d’un régime méditerranéen. Il existe une variante : le régime DASH-LS pour « Low Salt » (littéralement « appauvri en sel »).

D’après la Mayo Clinic, le régime DASH repose sur :

  • des féculents : 6 à 8 portions par jour (1 portion = 1 tranche de pain ou 1/2 verre de riz cuit ou de pâtes)
  • des fruits et des légumes : 6 à 8 portions par jour (1 portion = 1 fruit de taille moyenne ou encore 1/2 verre de petits légumes)
  • des laitages allégés : 2 à 3 laitages par jour (1 laitage = 1 yaourt ou 45 g de fromage)
  • de la viande blanche, de la volaille ou du poisson : moins de 170 g par jour
  • des noix ou des graines : 4 à 5 portions par semaine (une portion = 1/3 de verre de noix)
  • des matières grasses : l’équivalent de 2 à 3 cuillères à café d’huile d’olive par jour
  • des sucreries : moins de 5 portions par semaine (1 portion = 1 verre de limonade ou encore 1 cuillère à soupe de sucre ou 1/2 verre de sorbet)
  • peu de sel

Le régime DASH a déjà prouvé à plusieurs reprises ses capacités à diminuer la pression artérielle le risque de maladie coronarienne ou encore d’accident vasculaire cérébral.

Des chercheurs américains ont cherché à évaluer l’impact du régime DASH sur la survenue d’insuffisance cardiaque.

L’insuffisance cardiaque est une maladie grave qui se traduit par une défaillance du coeur. Elle est associée à une mortalité de 30% à 40% la première année.

Ils ont ainsi évalué les habitudes alimentaires de plus de 36 000 suédoises âgés de 48 à 83 ans n’ayant ni diabète ni insuffisance cardiaque et n’ayant pas eu antérieurement d’infarctus du myocarde, du 1 janvier 1998 au 31 décembre 2004.

Chaque participant s’est vu attribuer un score d’adhésion au régime DASH.

En 7 ans, 443 femmes développèrent une insuffisance cardiaque.

Les femmes ayant suivi le plus fidèlement le régime DASH ont vu leur risque de développer une insuffisance cardiaque baisser significativement de 37% par rapport à celles qui s’en éloignaient le plus.

Source

Consistency With the DASH Diet and Incidence of Heart Failure.
Levitan EB, Wolk A, Mittleman MA.
Arch Intern Med. 2009 May 11;169(9):851-7.

DASH diet: Healthy eating to lower your blood pressure, Mayo Clinic, 15/05/2008

The failing heart–an engine out of fuel.
Neubauer S.
N Engl J Med. 2007 Mar 15;356(11):1140-51. Review. No abstract available.

Articles sur le même sujet


Mots clés: , , ,

Rédiger un commentaire.